Free mobile, pas pour noël

Free mobile, pas pour noël

le MARDI 29 NOVEMBRE 2016

A moins d'un miracle,  les offres de l'opérateur Free mobile, attributaire  d'un lot de fréquences 4G, ne devraient pas êtres disponibles avant la fin de l'année aux Antilles et en Guyane. Difficile d'imaginer le déploiement de son réseau dans un délais aussi court !  Ce serait plutôt milieu ou fin 2017.  L'utilisation des insfrastructures et du réseau  d'un concurrent aurait pu être une solution. Mais aucun des opérateurs locaux n'a révélé avoir été contacté par le groupe Illiad.

 
Quand aux tarifs annoncés, les mêmes que dans l'Hexagone (forfaits de 2 euros et 19,99 euros par mois), nombre d'observateurs avertis s'interrogent sur la viabilité d'une telle offre commerciale. Auditionné mardi 12 juillet 2016 par la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale, Maxime Lombardini, le directeur général  de Free Mobile ( le groupe Illiad)  avait pourtant promis des tarifs strictement identiques à ceux pratiqués dans l'Hexagone. 

Quid des surcoûts inhérents à la localisation de ces territoires ?  Les offres proposées intégrent-elles par exemple le coût de la connectivité internationale, c’est-à-dire de l’accès aux grands câbles sous marins ?
Si Free mobile maintient cette stratégie de tarifs bas dans ses premières offres commerciales aux Antilles et en Guyane courant 2017 , c'est tout le secteur des télécommunications dans les Départements et Régions d'Outre-Mer qui risque d'être impacté. C'est aussi un challenge pour le nouveau venu sur un marché à certains égards bien différent de celui de l'Hexagone.

Valérie

avatar

Personne ou presque n'y avait cru.

Le monopole et la main mise des békés sur les entreprises Guadeloupeenes était à coup sûr un blocage à l'évolution de l'île !!!!

Nous sommes et nous resteront les kouyons d'un système vieux de 2 siècles....

Quant à espèrer une révolution de la populasse endormie....

Ce n'est pas pour demain !!!!

teddy

avatar

Orange caraïbes ferait il encore pression sur ses concurrents ?

Oranges caraïbes empêcherait il encore (après SFR) aux autres de tirer les prix un peu vers le bas ?

Oranges caraïbes fait il des ententes (hors la loi) pour maintenir les prix à un niveau aussi élevé ?

Des prix incroyablement élevés (forfait à 79€ pour 2Go en vitesse 3G en 2016... Tout simplement hallucinant !!!)



Quoi qu'il en soit le monopole et les ententes illégales en France sont couvertes par l'état, petits arrangements entre amis,entre familles ... Pour empêcher toute concurrence...

MILLIAT

avatar

A VALERIE

Ou voyez vous des Békés dans la téléphonie aux Antilles

Vous êtes vraiment restée au 19eme siècle

Ajoutez un commentaire