Les MURs galeries Guadeloupe Pôle Caraïbes, Session 3 du 17 mai au 12 juillet 2019 Session 3

  • Aéroport international Pôle Caraïbes, Les Abymes
  • Du 17 mai 2019 au 12 juillet 2019

Les MURs galeries Guadeloupe Pôle Caraïbes, Session 3 du 17 mai au 12 juillet 2019 Session 3
Depuis le 11 janvier 2019, en partenariat avec la 5A GPC, l'association Agence KulturTour a mis en place "Les MURs galerie Guadeloupe Pôle Caraïbes" dont l'objectif est la création, à l'aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes, de la première galerie d'art à ciel ouvert de la Guadeloupe

Michel Rovelas parrain de l'exposition réalisera  deux œuvres originales qui seront exposées sur les murs de l'aéroport.

Tous les deux mois, six artistes (plasticiens, photographes, graffeurs) réalisent et exposent chacun deux œuvres éphémères. Ces productions sont données à l'espace urbain, sur les piliers à l'entrée de l'aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes. Les œuvres ne sont ni récupérées ni conservées par l'association ; elles participent chacune au cycle éphémère de l'exposition. Elles sont soumises aux aléas de l'extérieur et de la météo.
 

LES ARTISTES


Michel ROVELAS - Artiste peintre-sculpteur
Le parcours artistique de Michel Rovélas l'a conduit à travers le monde. Il organise et participe à de nombreuses expositions à Paris, durant les années 60. En 1972 il crée à Pointe-à-Pitre une école d'art et une Galerie d'art contemporain : la galerie Igha-lgha. Puis, il prend la direction de l'école d'art plastique du Lamentin dix-huit ans plus tard. On lui doit également de nombreuses œuvres gigantesques à travers le monde, notamment en Guadeloupe, en Chine, au Portugal, en Espagne, dans les Caraïbes, en France ainsi qu'aux Etats-Unis. Il est l'auteur de sculptures monumentales où la figure humaine occupe une place centrale. L'artiste Michel Rovélas réside et poursuit son travail à Capesterre Belle-Eau.
Nous souhaitons mettre à l'honneur cet exceptionnel parcours en faisant de Michel Rovélas, le parrain de la première saison de « Les MURs galerie Guadeloupe Pôle Caraïbes ».
 
Christian GEBER - Photographe-auteur
Christian Geber exerce d'abord en laboratoire avant de se consacrer à des reportages institutionnels, de l'illustration et du photojournalisme. La photographie instinctive devient son écriture. Il pratique pour la publicité, la presse tant en France qu'en Guadeloupe et dans la Caraïbe. Très porté sur l'humain, il expose ses images depuis une quarantaine d'années ; son travail a retenu l'attention des Archives Départementales de la Guadeloupe qui ont décidé en 2017 de créer un fonds photographique. Plus porté sur la photographie d'auteur, il se consacre depuis plusieurs années à des projets qui mêlent ses textes et nouvelles à sa photographie qualifiée d'humaniste.

Hébert EDAU - Artiste plasticien
Né le 24 avril 1974 en Guadeloupe, Hébert Edau est titulaire du diplôme national supérieur d'expression plastique de l'institut régional d'arts visuels de la Martinique, avec les félicitions du jury en 1999. Il est actuellement professeur d'arts plastiques certifié.
"Peindre pour moi est une sorte d'état d'intériorité, c'est assurer ma propre histoire, l'histoire de la peinture et celle de l'humanité...mon travail est un procédé entre le remplissage et le nettoyage. Je peins par additionnement de soustraction".
 
Thierry LIMA - Artiste plasticien
"A l'image de la violence qui a vu naître les nouvelles nations caribéennes et disparaître ses premiers habitants, c'est sur un fond torturé et sombre que se déploient les figures et les formes typiques de mon lieu dans ma peinture. Alliance de plusieurs modes et codes plastiques empruntés dans les champs multiples du dessin, de la peinture, de l'art décoratif et du collage (photographie, papier journal), articulés de manière singulière pour traduire mon processus de résilience identitaire, il en résulte une oeuvre protéiforme, à notre image."
Sans fard, sa pratique tend à refléter et à retranscrire plastiquement la dimension émotionnelle et dramatique qui accompagne l'avènement du peuple guadeloupéen depuis les origines et se pose en sentinelle et en garde-fou des relations humaines
Il expose au Carifesta VIII à Paramaribo Surinam en 2003, à la V Biennale de la Caraïbe à Saint-Domingue en 2005 à Porto Rico, à l'ambassade de France au Panama en 2014, à Châteaux Thierry en France en 2015.
 
Sandrine SIOUBALACK - Artiste plasticienne
Née en 1973, elle fait ses études aux Centre d'Art Plastique du Lamentin en Guadeloupe puis aux Beaux Arts de Saint-Etienne. Elle expose à la Pool Artfair en 2014, Fondation Clément en 2011 et Chromosome G à Pointe à Pitre en 2010. Sa formation en design et en Art plastique élargie son chant de vision. De la peinture à la matière, de la toile au verre, elle veut voir et donner à voir. Passer à travers le support comme à travers le temps. Laisser paraître ou transparaître une certaine réalité. Différente ou semblable ou vérité.... Le maillage de la toile, de la peinture, du minéral, du végétal, reflète pour elle notre quête identitaire. Sandrine Sioubalack aborde la peinture, tâte la matière, comme des éléments indispensables à la société, semblables à l'air que l'on respire.
 
 
José LEWEST alias STONKO - Artiste plasticien
Stonko ose une approche artistique et intellectuelle du questionnement sur la création et son lieu de vie en Guadeloupe. Docteur en art des Caraïbes et professeur d'arts plastiques, il expose depuis le début des années 2000 en Guadeloupe et dans l'espace caribéen. Présent dans des expositions collectives et personnelles, il était à Art Basel à Miami en 2002, à la Biennale del Caribe de Saint Domingue en 2003, en Guadeloupe avec d'importantes expositions en 2002 "Mai 1802 et nou" sur l'abolition et le rétablissement de l'esclavage en Guadeloupe, "La couleur noire" et avec Michel Rovelas à Pointe à Pitre en 2014 lors d'une exposition intitulée "RovelaStonko". Invité au Salon du livre de Miami en 2017, il partage son expérience vécue et héritée de l'histoire, avec son livre intitulé "Le processus de reconfiguration de l'art des Caraïbes, Guadeloupe, Haïti, Jamaïque" publié aux Editions de l'Harmatan. Ce livre vise à optimiser la perception et la compréhension de l'âme de la création des Caraïbes et prévoit également de réajuster la position de l'art en Guadeloupe.
AVRIL  2019  / AGENCE  KULTUR'TOUR
 
Nathalie HAINAUT Commissaire d'exposition
Elle vit et travaille en Guadeloupe depuis 2002. Commissaire d'exposition et critique d'art, elle est membre du CEREAP et d'Art Public. Elle publie régulièrement dans des catalogues d'art contemporain et des revues sur les thématiques qui occupent la création plasticienne dans l'espace caribéen et a travaillé en France sur des expositions avec Hervé Télémaque, Erik Dietman, Philippe Cognée, Pascal Convert, B.l. Kingelez, Jean-Pierre Pincemin, Christian Bonnefoi, Arnaud Claass et L'Ecole Nationale Supérieure de Photographies de Arles. Elle est titulaire d'une maîtrise en Lettres de la faculté de Genève, en Suisse, sous la direction de Michel Butor.

Ajoutez un commentaire