POUR QUELQUES BANANES DE PLUS, LE SCANDALE DU CHLORDÉCONE SUR GUADELOUPE LA 1ERE

  • MORNE BERNARD, Baie-Mahault
  • Le 12 novembre 2019
  • 20H35

Aux Antilles, tout le monde le connaît. Neuf personnes sur dix l’ont dans le sang. C’est un pesticide toxique, le chlordécone, dont on ne se débarrassera pas avant plusieurs siècles.
Le chlordécone est un perturbateur endocrinien qui fait de la Martinique la championne du monde des cancers de la prostate. À cause de lui, le nombre de prématurés ne cesse d’augmenter. Il a contaminé un tiers des terres agricoles, les tubercules, la viande, les œufs ; il a pollué les sources et les rivières, touché les poissons et les fruits de mer. Insecticide organochloré inventé aux États-Unis, on a perdu sa trace en Europe, et personne ne semble pressé de la retrouver, sachant que l'on ne se débarrassera pas de ce pesticide avant plusieurs siècles. Pour quelques bananes de plus, il a tout contaminé... jusqu’à la politique.

Documentaire de Bernard Crutzen - Productions Caméra One Télévision, Zistoires et la RTBF avec la participation de France Télévisions - durée : 70 min - 2019

Ajoutez un commentaire