Musée de la vie d'antan

Musée de la vie d'antan
  • Rue de l’église, Petit Canal
  • 0590833360
  • Ouverture Lundi au samedi de 09H00 à 12H00 et de 14H30 à 17H00 - Le dimanche sur réservation pour les groupes
  • Droit d'entrée /Adultes 4 euros. Enfants de moins de 15 ans : 2 euros

14 août 2007 Jean-Luc Goubin

avatar

Musée d'art et des traditions populaires. Tarif :2,5 euros

20 août 2012 Ch. MICHEL (Nantes)

avatar

Vu exposition; Manger pour vivre en Guadeloupe.
Très bien fait, très simple mais efficace!
Les différentes approches, la nature,la culture, les importations, la cuisine, les us et coutumes permettent d'avoir une bonne vision de l'histoire.
Félicitations à l'association!

04 novembre 2014 Jean-Luc Goubin

avatar

"Exposition La mer, notre mère"



 "Exposition La mer, notre mère"        1er octobre 2014- 30 août 2014         Présentation de l'association et du musée    L'histoire du « Musée de la Vie d'Antan » est intimement liée à celle de I' « Association Patrimoine et Savoirs créée le 31 juillet 1998 avec l'objectif de participer à la sauvegarde et à la défense du patrimoine de la Guadeloupe Le « Musée de la Vie d'Antan » se veut ethnologique et pédagogique. Il présente au public les objets de la vie quotidienne, avec des explications mises à disposition par les chercheurs. Il contribue à la réflexion commune pour une meilleure connaissance de la Guadeloupe, de son histoire, de ses modes de vie et de pensée en recherchant le concours des historiens, des sociologues, des ethnologues ou de toute autre compétence.    La constitution de collections, les plus larges possible, demeure notre objectif principal. Les dons de collectionneurs, ceux de simples particuliers, les récupérations ; les acquisitions nous ont permis d'avoir un fonds de près de 1000 objets que nous classons en 3 grands groupes : les créations locales, les adaptations d'objets, les objets importés. Il s'agit pour nous de continuer la collecte, d'en assurer la conservation dans un local voué à la réserve et mis à notre disposition par la commune de Petit-Canal.    L'Association Patrimoine et Savoirs compte encore peu de membres mais elle fait preuve d'un grand dynamisme. Elle propose chaque année une nouvelle exposition toujours au rez-de-chaussée de la salle polyvalente Gratien ARCHIMEDE, mise à disposition par la commune. A ce jour nous en sommes à la douzième et chacune a donné lieu à l'édition d'un catalogue et à la proposition d'ateliers aux établissements scolaires. Certaines expositions ont permis l'organisation de manifestations différentes comme par exemple la « Parade des transports ».    Pourquoi cette exposition ?    La mer participe donc de notre identité et nous avons pensé à Patrimoine et Savoirs que nous devions nous interroger sur le rôle, la place et la fonction de la mer dans notre histoire, dans notre société en un mot dans notre vie d'hier et d'aujourd'hui.Le sujet étant vaste, très vaste nous avons choisi quatre angles d'approche.    Le premier la considère à l'état de nature. La vastitude océane contraste avec la Méditerranée Caraïbe percée de canaux qui laissent à part les îles. Mais surtout la mer est présente partout, il suffit de s'élever de quelques mètres pour l'apercevoir moutonneuse ou alanguie devant la ligne d'horizon. Photogénique, elle décline toutes les nuances du bleu et attire des visiteurs lointains qui n'imaginent pas ses colères cycloniques quasi-annuelles. Si de cette furie nous nous protégeons par des aménagements plus ou moins efficaces, nous avons aussi à coeur d'en édifier d'autres pour améliorer nos activités de commerce et de transport    Le deuxième voit en elle un espace économique. Nous l'exploitons intensément et depuis tant d'années qu'aujourd'hui elle nous crie halte-làLa cueillette, les prélèvements sont si importants qu'on doit parfois l'aider à renouveler la ressource halieutique. Le transport des marchandises gagne en intensité tandis que celui des personnes a cessé d'être transatlantique pour se convertir vers les loisirs. Oui la mer est devenue un espace récréatif.    Lieu de loisirs certes, mais aussi de croyances et de superstitions.    La mer par l'énergie qu'elle développe, par les drames qu'elle a causés exerce sur l'entendement des humains une influence certaine et génère des craintes et des peurs qui nous poussent à rechercher des soutiens absolus dans des croyances et des superstitions. D'un autre côté elle inspire tous ceux qui ont à coeur l'expression de la beauté - poètes, peintre, romanciers etc.    Au final la mer c'est l'histoire, c'est notre histoire. La mer a été le    chemin de tous ceux, - Kalinagos, Européens, Madériens, Africains, Indiens, Chinois, Indochinois, Japonais et bien d'autres, Caribéens, Italiens, Syriens, Libanais - .qui ont abordé nos côtes. Elle est au coeur de l'histoire du peuplement, de l'histoire de tous ceux qui n'ont eu que les abysses pour cimetière, de l'histoire économique, de l'histoire des assourdissantes batailles enfumées de canons tonnant avant l'abordage décisif.    Pour conclure la mer à l'origine de notre culture a assuré une part de notre alimentation et continue encore de nous nourrir, elle est donc vitale. Ces deux arguments à eux seuls justifient le choix du titre de l'exposition :   « La mer, notre mère »    Contenu de l'expo    Nos expositions sont à base d'objets originaux ou reconstitués, de documents iconographiques (photos, tableaux originaux ou reproductions) de textes de nos poètes, romanciers, historiens etc.) et aussi de documents sonores.    Premier espace : La mer, la nature    En se fondant sur les travaux de Jean-Marie Flower nous avons réalisé deux panneaux qui montrent l'évolution du trait de côtes en Guadeloupe depuis -15000 ans c'est à dire avant la fonte des glaces du quaternaire. Le territoire était plus vaste. Les seks ou hauts fonds témoignent de cette extension. Une carte indique la réduction probable du territoire dans un siècle. Différentes vues indiquent les natures différentes du trait de côtes. La mer espace naturel abrite de nombreuses espèces vivantes, poissons, oiseaux, mammifères, crustacés, coraux. Le tout est présenté sous formes iconographiques ou de restes par exemple de tortue ou de lamantin. La mer devient aussi furieuse à certains moments : cyclones, raz de marée et tsunamis.    Deuxième espace : La mer, l'économie    La mer connait une activité intense d'échange, de transport de marchandises et de personnes. L'usine Darboussier recevait une partie des cannes par des chalands et expédiait son sucre par des bateaux ancrés au large. Nous expédions aussi la banane et recevons divers produits. Au temps des paquebots a succédé celui des avions et en premier des hydravions. Les barges relient les iles de l'archipel. L'activité la plus soutenue, la pêche est mise en évidence par un canot, des nasses et les différents outils nécessaires.                                                                               Troisième espace : La mer : la culture                                                                               La mer a un lien étroit avec la culture par la place des loisirs balnéaires, des pratiques sportives, des croyances, des rites, des superstitions. La mer est aussi inspiratrice des poètes, des peintres amateurs ou professionnels. Ce lien remonte aux Amérindiens. Toute une série de textes, de reproductions et d'oeuvres originales soulignent ces aspects.                                                                              



Quatrième espace : La mer, c'est l'histoire        



  Cette partie illustre les grandes étapes de l'occupation du territoire depuis les Amérindiens, l'arrivée de Colomb, celle des colons français puis aborde différents thèmes : la traite négrière, le marronnage et l'évasion maritimes mais aussi les aspects militaires, l'immigration et les départs pour Panama, et plus tard la France en 1914 et 1940                                                                               Nos activités                                                                               L'association propose au public d'autres activités. Des conférences, des marches à caractère historique et patrimonial.                                                                               Certaines expositions ont fait l'objet de prêt. Celle consacrée à l'eau (L'eau au fil du temps) a été vue à Saint-Claude au siège du Parc National. Plus récemment « Manger pour vivre » a été découvert par un nombreux public à Basse-Terre dans la salle de LAMECA. A plusieurs reprises et à la demande des enseignants nous sommes intervenus dans les écoles ou des associations de notre zone. Tout récemment l'UAG nous a sollicités afin que nous présentions notre expérience aux étudiants de master 1 et 2                                                                               Parallèlement l'association cherche à attirer les publics peu familiarisés avec les musées. Ainsi la gratuité de la visite est offerte à nos voisins ainsi qu'aux familles défavorisées de la commune. Des aménagements mobiles récents permettent de recevoir les personnes handicapées.                                                                               Chaque exposition donne lieu à la rédaction d'un catalogue, d'un dossier pédagogique et à la proposition d'ateliers aux élèves du primaire.                                                                                                                                                               Le musée situé à Petit-Canal, rue de l'église, près de la mairie est ouvert tous les jours                  Du lundi au samedi 9 heures 12 heures et 14 heures 17 heures                                                                               Le dimanche sur rendez-vous pour les groupes d'au moins 10 personnes.                                                                               Droit d'entrée /Adultes 4 euros.         "Exposition La mer, notre mère"                        1er octobre 2014- 30 août 2014                   Présentation de l'association et du musée         L'histoire du « Musée de la Vie d'Antan » est intimement liée à celle de I' « Association Patrimoine et Savoirs créée le 31 juillet 1998 avec l'objectif de participer à la sauvegarde et à la défense du patrimoine de la Guadeloupe    Le « Musée de la Vie d'Antan » se veut ethnologique et pédagogique. Il présente au public les objets de la vie quotidienne, avec des explications mises à disposition par les chercheurs. Il contribue à la réflexion commune pour une meilleure connaissance de la Guadeloupe, de son histoire, de ses modes de vie et de pensée en recherchant le concours des historiens, des sociologues, des ethnologues ou de toute autre compétence.         La constitution de collections, les plus larges possible, demeure notre objectif principal. Les dons de collectionneurs, ceux de simples particuliers, les récupérations ; les acquisitions nous ont permis d'avoir un fonds de près de 1000 objets que nous classons en 3 grands groupes : les créations locales, les adaptations d'objets, les objets importés. Il s'agit pour nous de continuer la collecte, d'en assurer la conservation dans un local voué à la réserve et mis à notre disposition par la commune de Petit-Canal.         L'Association Patrimoine et Savoirs compte encore peu de membres mais elle fait preuve d'un grand dynamisme. Elle propose chaque année une nouvelle exposition toujours au rez-de-chaussée de la salle polyvalente Gratien ARCHIMEDE, mise à disposition par la commune. A ce jour nous en sommes à la douzième et chacune a donné lieu à l'édition d'un catalogue et à la proposition d'ateliers aux établissements scolaires. Certaines expositions ont permis l'organisation de manifestations différentes comme par exemple la « Parade des transports ».         Pourquoi cette exposition ?         La mer participe donc de notre identité et nous avons pensé à Patrimoine et Savoirs que nous devions nous interroger sur le rôle, la place et la fonction de la mer dans notre histoire, dans notre société en un mot dans notre vie d'hier et d'aujourd'hui.Le sujet étant vaste, très vaste nous avons choisi quatre angles d'approche.         Le premier la considère à l'état de nature. La vastitude océane contraste avec la Méditerranée Caraïbe percée de canaux qui laissent à part les îles. Mais surtout la mer est présente partout, il suffit de s'élever de quelques mètres pour l'apercevoir moutonneuse ou alanguie devant la ligne d'horizon. Photogénique, elle décline toutes les nuances du bleu et attire des visiteurs lointains qui n'imaginent pas ses colères cycloniques quasi-annuelles. Si de cette furie nous nous protégeons par des aménagements plus ou moins efficaces, nous avons aussi à coeur d'en édifier d'autres pour améliorer nos activités de commerce et de transport         Le deuxième voit en elle un espace économique. Nous l'exploitons intensément et depuis tant d'années qu'aujourd'hui elle nous crie halte-làLa cueillette, les prélèvements sont si importants qu'on doit parfois l'aider à renouveler la ressource halieutique. Le transport des marchandises gagne en intensité tandis que celui des personnes a cessé d'être transatlantique pour se convertir vers les loisirs. Oui la mer est devenue un espace récréatif.         Lieu de loisirs certes, mais aussi de croyances et de superstitions.         La mer par l'énergie qu'elle développe, par les drames qu'elle a causés exerce sur l'entendement des humains une influence certaine et génère des craintes et des peurs qui nous poussent à rechercher des soutiens absolus dans des croyances et des superstitions. D'un autre côté elle inspire tous ceux qui ont à coeur l'expression de la beauté - poètes, peintre, romanciers etc.         Au final la mer c'est l'histoire, c'est notre histoire. La mer a été le         chemin de tous ceux, - Kalinagos, Européens, Madériens, Africains, Indiens, Chinois, Indochinois, Japonais et bien d'autres, Caribéens, Italiens, Syriens, Libanais - .qui ont abordé nos côtes. Elle est au coeur de l'histoire du peuplement, de l'histoire de tous ceux qui n'ont eu que les abysses pour cimetière, de l'histoire économique, de l'histoire des assourdissantes batailles enfumées de canons tonnant avant l'abordage décisif.         Pour conclure la mer à l'origine de notre culture a assuré une part de notre alimentation et continue encore de nous nourrir, elle est donc vitale. Ces deux arguments à eux seuls justifient le choix du titre de l'exposition :   « La mer, notre mère »         Contenu de l'expo         Nos expositions sont à base d'objets originaux ou reconstitués, de documents iconographiques (photos, tableaux originaux ou reproductions) de textes de nos poètes, romanciers, historiens etc.) et aussi de documents sonores.         Premier espace : La mer, la nature         En se fondant sur les travaux de Jean-Marie Flower nous avons réalisé deux panneaux qui montrent l'évolution du trait de côtes en Guadeloupe depuis -15000 ans c'est à dire avant la fonte des glaces du quaternaire. Le territoire était plus vaste. Les seks ou hauts fonds témoignent de cette extension. Une carte indique la réduction probable du territoire dans un siècle. Différentes vues indiquent les natures différentes du trait de côtes. La mer espace naturel abrite de nombreuses espèces vivantes, poissons, oiseaux, mammifères, crustacés, coraux. Le tout est présenté sous formes iconographiques ou de restes par exemple de tortue ou de lamantin. La mer devient aussi furieuse à certains moments : cyclones, raz de marée et tsunamis.         Deuxième espace : La mer, l'économie         La mer connait une activité intense d'échange, de transport de marchandises et de personnes. L'usine Darboussier recevait une partie des cannes par des chalands et expédiait son sucre par des bateaux ancrés au large. Nous expédions aussi la banane et recevons divers produits. Au temps des paquebots a succédé celui des avions et en premier des hydravions. Les barges relient les iles de l'archipel. L'activité la plus soutenue, la pêche est mise en évidence par un canot, des nasses et les différents outils nécessaires.                                                                                                                                                                                                                                          Troisième espace : La mer : la culture                                                                                                                                                                                                                                          La mer a un lien étroit avec la culture par la place des loisirs balnéaires, des pratiques sportives, des croyances, des rites, des superstitions. La mer est aussi inspiratrice des poètes, des peintres amateurs ou professionnels. Ce lien remonte aux Amérindiens. Toute une série de textes, de reproductions et d'oeuvres originales soulignent ces aspects.                                                                                                                                                                                                                                          Quatrième espace : La mer, c'est l'histoire                                                                                                                                                                                                                                          Cette partie illustre les grandes étapes de l'occupation du territoire depuis les Amérindiens, l'arrivée de Colomb, celle des colons français puis aborde différents thèmes : la traite négrière, le marronnage et l'évasion maritimes mais aussi les aspects militaires, l'immigration et les départs pour Panama, et plus tard la France en 1914 et 1940                                                                                                                                                                                                                                          Nos activités                                                                                                                                                                                                                                          L'association propose au public d'autres activités. Des conférences, des marches à caractère historique et patrimonial.                                                                                                                                                                                                                                          Certaines expositions ont fait l'objet de prêt. Celle consacrée à l'eau (L'eau au fil du temps) a été vue à Saint-Claude au siège du Parc National. Plus récemment « Manger pour vivre » a été découvert par un nombreux public à Basse-Terre dans la salle de LAMECA. A plusieurs reprises et à la demande des enseignants nous sommes intervenus dans les écoles ou des associations de notre zone. Tout récemment l'UAG nous a sollicités afin que nous présentions notre expérience aux étudiants de master 1 et 2                                                                                                                                                                                                  Parallèlement l'association cherche à attirer les publics peu familiarisés avec les musées. Ainsi la gratuité de la visite est offerte à nos voisins ainsi qu'aux familles défavorisées de la commune. Des aménagements mobiles récents permettent de recevoir les personnes handicapées.                                                                                                                                                                                                                                          Chaque exposition donne lieu à la rédaction d'un catalogue, d'un dossier pédagogique et à la proposition d'ateliers aux élèves du primaire.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Le musée situé à Petit-Canal, rue de l'église, près de la mairie est ouvert tous les jours                                                                                                                                                                                                                                          Du lundi au samedi 9 heures 12 heures et 14 heures 17 heures                                                                                                                                                                                                                                          Le dimanche sur rendez-vous pour les groupes d'au moins 10 personnes.                                                                                                                                                                                                                                          Droit d'entrée /Adultes 4 euros.                                                                                                                                                                                                                                          Enfants de moins de 15 ans 2 euros







1er octobre 2014- 30 août 2014







 







Présentation de l'association et du musée







L'histoire du « Musée de la Vie d'Antan » est intimement liée à celle de I' « Association Patrimoine et Savoirs créée le 31 juillet 1998 avec l'objectif de participer à la sauvegarde et à la défense du patrimoine de la Guadeloupe
Le « Musée de la Vie d'Antan » se veut ethnologique et pédagogique. Il présente au public les objets de la vie quotidienne, avec des explications mises à disposition par les chercheurs. Il contribue à la réflexion commune pour une meilleure connaissance de la Guadeloupe, de son histoire, de ses modes de vie et de pensée en recherchant le concours des historiens, des sociologues, des ethnologues ou de toute autre compétence.







La constitution de collections, les plus larges possible, demeure notre objectif principal. Les dons de collectionneurs, ceux de simples particuliers, les récupérations ; les acquisitions nous ont permis d'avoir un fonds de près de 1000 objets que nous classons en 3 grands groupes : les créations locales, les adaptations d'objets, les objets importés. Il s'agit pour nous de continuer la collecte, d'en assurer la conservation dans un local voué à la réserve et mis à notre disposition par la commune de Petit-Canal.







L'Association Patrimoine et Savoirs compte encore peu de membres mais elle fait preuve d'un grand dynamisme. Elle propose chaque année une nouvelle exposition toujours au rez-de-chaussée de la salle polyvalente Gratien ARCHIMEDE, mise à disposition par la commune. A ce jour nous en sommes à la douzième et chacune a donné lieu à l'édition d'un catalogue et à la proposition d'ateliers aux établissements scolaires. Certaines expositions ont permis l'organisation de manifestations différentes comme par exemple la « Parade des transports ».







Pourquoi cette exposition ?







La mer participe donc de notre identité et nous avons pensé à Patrimoine et Savoirs que nous devions nous interroger sur le rôle, la place et la fonction de la mer dans notre histoire, dans notre société en un mot dans notre vie d'hier et d'aujourd'hui.Le sujet étant vaste, très vaste nous avons choisi quatre angles d'approche.







Le premier la considère à l'état de nature. La vastitude océane contraste avec la Méditerranée Caraïbe percée de canaux qui laissent à part les îles. Mais surtout la mer est présente partout, il suffit de s'élever de quelques mètres pour l'apercevoir moutonneuse ou alanguie devant la ligne d'horizon. Photogénique, elle décline toutes les nuances du bleu et attire des visiteurs lointains qui n'imaginent pas ses colères cycloniques quasi-annuelles. Si de cette furie nous nous protégeons par des aménagements plus ou moins efficaces, nous avons aussi à coeur d'en édifier d'autres pour améliorer nos activités de commerce et de transport







Le deuxième voit en elle un espace économique. Nous l'exploitons intensément et depuis tant d'années qu'aujourd'hui elle nous crie halte-làLa cueillette, les prélèvements sont si importants qu'on doit parfois l'aider à renouveler la ressource halieutique. Le transport des marchandises gagne en intensité tandis que celui des personnes a cessé d'être transatlantique pour se convertir vers les loisirs. Oui la mer est devenue un espace récréatif.







Lieu de loisirs certes, mais aussi de croyances et de superstitions.







La mer par l'énergie qu'elle développe, par les drames qu'elle a causés exerce sur l'entendement des humains une influence certaine et génère des craintes et des peurs qui nous poussent à rechercher des soutiens absolus dans des croyances et des superstitions. D'un autre côté elle inspire tous ceux qui ont à coeur l'expression de la beauté - poètes, peintre, romanciers etc.







Au final la mer c'est l'histoire, c'est notre histoire. La mer a été le







chemin de tous ceux, - Kalinagos, Européens, Madériens, Africains, Indiens, Chinois, Indochinois, Japonais et bien d'autres, Caribéens, Italiens, Syriens, Libanais - .qui ont abordé nos côtes. Elle est au coeur de l'histoire du peuplement, de l'histoire de tous ceux qui n'ont eu que les abysses pour cimetière, de l'histoire économique, de l'histoire des assourdissantes batailles enfumées de canons tonnant avant l'abordage décisif.







Pour conclure la mer à l'origine de notre culture a assuré une part de notre alimentation et continue encore de nous nourrir, elle est donc vitale. Ces deux arguments à eux seuls justifient le choix du titre de l'exposition :   « La mer, notre mère »







Contenu de l'expo







Nos expositions sont à base d'objets originaux ou reconstitués, de documents iconographiques (photos, tableaux originaux ou reproductions) de textes de nos poètes, romanciers, historiens etc.) et aussi de documents sonores.







Premier espace : La mer, la nature







En se fondant sur les travaux de Jean-Marie Flower nous avons réalisé deux panneaux qui montrent l'évolution du trait de côtes en Guadeloupe depuis -15000 ans c'est à dire avant la fonte des glaces du quaternaire. Le territoire était plus vaste. Les seks ou hauts fonds témoignent de cette extension. Une carte indique la réduction probable du territoire dans un siècle. Différentes vues indiquent les natures différentes du trait de côtes. La mer espace naturel abrite de nombreuses espèces vivantes, poissons, oiseaux, mammifères, crustacés, coraux. Le tout est présenté sous formes iconographiques ou de restes par exemple de tortue ou de lamantin. La mer devient aussi furieuse à certains moments : cyclones, raz de marée et tsunamis.







Deuxième espace : La mer, l'économie







La mer connait une activité intense d'échange, de transport de marchandises et de personnes. L'usine Darboussier recevait une partie des cannes par des chalands et expédiait son sucre par des bateaux ancrés au large. Nous expédions aussi la banane et recevons divers produits. Au temps des paquebots a succédé celui des avions et en premier des hydravions. Les barges relient les iles de l'archipel. L'activité la plus soutenue, la pêche est mise en évidence par un canot, des nasses et les différents outils nécessaires.































































































































Troisième espace : La mer : la culture































































































































La mer a un lien étroit avec la culture par la place des loisirs balnéaires, des pratiques sportives, des croyances, des rites, des superstitions. La mer est aussi inspiratrice des poètes, des peintres amateurs ou professionnels. Ce lien remonte aux Amérindiens. Toute une série de textes, de reproductions et d'oeuvres originales soulignent ces aspects.































































































































Quatrième espace : La mer, c'est l'histoire































































































































Cette partie illustre les grandes étapes de l'occupation du territoire depuis les Amérindiens, l'arrivée de Colomb, celle des colons français puis aborde différents thèmes : la traite négrière, le marronnage et l'évasion maritimes mais aussi les aspects militaires, l'immigration et les départs pour Panama, et plus tard la France en 1914 et 1940































































































































Nos activités































































































































L'association propose au public d'autres activités. Des conférences, des marches à caractère historique et patrimonial.































































































































Certaines expositions ont fait l'objet de prêt. Celle consacrée à l'eau (L'eau au fil du temps) a été vue à Saint-Claude au siège du Parc National. Plus récemment « Manger pour vivre » a été découvert par un nombreux public à Basse-Terre dans la salle de LAMECA. A plusieurs reprises et à la demande des enseignants nous sommes intervenus dans les écoles ou des associations de notre zone. Tout récemment l'UAG nous a sollicités afin que nous présentions notre expérience aux étudiants de master 1 et 2































































































































Parallèlement l'association cherche à attirer les publics peu familiarisés avec les musées. Ainsi la gratuité de la visite est offerte à nos voisins ainsi qu'aux familles défavorisées de la commune. Des aménagements mobiles récents permettent de recevoir les personnes handicapées.































































































































Chaque exposition donne lieu à la rédaction d'un catalogue, d'un dossier pédagogique et à la proposition d'ateliers aux élèves du primaire.































































































































 































































































































Le musée situé à Petit-Canal, rue de l'église, près de la mairie est ouvert tous les jours































































































































Du lundi au samedi 9 heures 12 heures et 14 heures 17 heures































































































































Le dimanche sur rendez-vous pour les groupes d'au moins 10 personnes.































































































































Droit d'entrée /Adultes 4 euros.















"Exposition La mer, notre mère"







 







 







 







 







1er octobre 2014- 30 août 2014







 







 







 







Présentation de l'association et du musée







 







L'histoire du « Musée de la Vie d'Antan » est intimement liée à celle de I' « Association Patrimoine et Savoirs créée le 31 juillet 1998 avec l'objectif de participer à la sauvegarde et à la défense du patrimoine de la Guadeloupe







Le « Musée de la Vie d'Antan » se veut ethnologique et pédagogique. Il présente au public les objets de la vie quotidienne, avec des explications mises à disposition par les chercheurs. Il contribue à la réflexion commune pour une meilleure connaissance de la Guadeloupe, de son histoire, de ses modes de vie et de pensée en recherchant le concours des historiens, des sociologues, des ethnologues ou de toute autre compétence.







 







La constitution de collections, les plus larges possible, demeure notre objectif principal. Les dons de collectionneurs, ceux de simples particuliers, les récupérations ; les acquisitions nous ont permis d'avoir un fonds de près de 1000 objets que nous classons en 3 grands groupes : les créations locales, les adaptations d'objets, les objets importés. Il s'agit pour nous de continuer la collecte, d'en assurer la conservation dans un local voué à la réserve et mis à notre disposition par la commune de Petit-Canal.







 







L'Association Patrimoine et Savoirs compte encore peu de membres mais elle fait preuve d'un grand dynamisme. Elle propose chaque année une nouvelle exposition toujours au rez-de-chaussée de la salle polyvalente Gratien ARCHIMEDE, mise à disposition par la commune. A ce jour nous en sommes à la douzième et chacune a donné lieu à l'édition d'un catalogue et à la proposition d'ateliers aux établissements scolaires. Certaines expositions ont permis l'organisation de manifestations différentes comme par exemple la « Parade des transports ».







 







Pourquoi cette exposition ?







 







La mer participe donc de notre identité et nous avons pensé à Patrimoine et Savoirs que nous devions nous interroger sur le rôle, la place et la fonction de la mer dans notre histoire, dans notre société en un mot dans notre vie d'hier et d'aujourd'hui.Le sujet étant vaste, très vaste nous avons choisi quatre angles d'approche.







 







Le premier la considère à l'état de nature. La vastitude océane contraste avec la Méditerranée Caraïbe percée de canaux qui laissent à part les îles. Mais surtout la mer est présente partout, il suffit de s'élever de quelques mètres pour l'apercevoir moutonneuse ou alanguie devant la ligne d'horizon. Photogénique, elle décline toutes les nuances du bleu et attire des visiteurs lointains qui n'imaginent pas ses colères cycloniques quasi-annuelles. Si de cette furie nous nous protégeons par des aménagements plus ou moins efficaces, nous avons aussi à coeur d'en édifier d'autres pour améliorer nos activités de commerce et de transport







 







Le deuxième voit en elle un espace économique. Nous l'exploitons intensément et depuis tant d'années qu'aujourd'hui elle nous crie halte-làLa cueillette, les prélèvements sont si importants qu'on doit parfois l'aider à renouveler la ressource halieutique. Le transport des marchandises gagne en intensité tandis que celui des personnes a cessé d'être transatlantique pour se convertir vers les loisirs. Oui la mer est devenue un espace récréatif.







 







Lieu de loisirs certes, mais aussi de croyances et de superstitions.







 







La mer par l'énergie qu'elle développe, par les drames qu'elle a causés exerce sur l'entendement des humains une influence certaine et génère des craintes et des peurs qui nous poussent à rechercher des soutiens absolus dans des croyances et des superstitions. D'un autre côté elle inspire tous ceux qui ont à coeur l'expression de la beauté - poètes, peintre, romanciers etc.







 







Au final la mer c'est l'histoire, c'est notre histoire. La mer a été le







 







chemin de tous ceux, - Kalinagos, Européens, Madériens, Africains, Indiens, Chinois, Indochinois, Japonais et bien d'autres, Caribéens, Italiens, Syriens, Libanais - .qui ont abordé nos côtes. Elle est au coeur de l'histoire du peuplement, de l'histoire de tous ceux qui n'ont eu que les abysses pour cimetière, de l'histoire économique, de l'histoire des assourdissantes batailles enfumées de canons tonnant avant l'abordage décisif.







 







Pour conclure la mer à l'origine de notre culture a assuré une part de notre alimentation et continue encore de nous nourrir, elle est donc vitale. Ces deux arguments à eux seuls justifient le choix du titre de l'exposition :   « La mer, notre mère »







 







Contenu de l'expo







 







Nos expositions sont à base d'objets originaux ou reconstitués, de documents iconographiques (photos, tableaux originaux ou reproductions) de textes de nos poètes, romanciers, historiens etc.) et aussi de documents sonores.







 







Premier espace : La mer, la nature







 







En se fondant sur les travaux de Jean-Marie Flower nous avons réalisé deux panneaux qui montrent l'évolution du trait de côtes en Guadeloupe depuis -15000 ans c'est à dire avant la fonte des glaces du quaternaire. Le territoire était plus vaste. Les seks ou hauts fonds témoignent de cette extension. Une carte indique la réduction probable du territoire dans un siècle. Différentes vues indiquent les natures différentes du trait de côtes. La mer espace naturel abrite de nombreuses espèces vivantes, poissons, oiseaux, mammifères, crustacés, coraux. Le tout est présenté sous formes iconographiques ou de restes par exemple de tortue ou de lamantin. La mer devient aussi furieuse à certains moments : cyclones, raz de marée et tsunamis.







 







Deuxième espace : La mer, l'économie







 







La mer connait une activité intense d'échange, de transport de marchandises et de personnes. L'usine Darboussier recevait une partie des cannes par des chalands et expédiait son sucre par des bateaux ancrés au large. Nous expédions aussi la banane et recevons divers produits. Au temps des paquebots a succédé celui des avions et en premier des hydravions. Les barges relient les iles de l'archipel. L'activité la plus soutenue, la pêche est mise en évidence par un canot, des nasses et les différents outils nécessaires.







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







Troisième espace : La mer : la culture







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







La mer a un lien étroit avec la culture par la place des loisirs balnéaires, des pratiques sportives, des croyances, des rites, des superstitions. La mer est aussi inspiratrice des poètes, des peintres amateurs ou professionnels. Ce lien remonte aux Amérindiens. Toute une série de textes, de reproductions et d'oeuvres originales soulignent ces aspects.







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 







 

<

18 juin 2020 Grand Maître Marabout du ciel

avatar

Retour affectif rapide, Marabout vaudou retour affectif puissant / Tel/whatsapp : +229 95 80 88 68



J'ai 32 années d'expérience et d'expertise dans les anciens arts suivants : La sorcellerie, Le Vaudou, La Magie noire, Les Sortilèges, La Confection de Talismans, La Confection de Bagues, etc. .Les hommes qui deviennent fou amoureux de leur femmes du jour au lendemain... La richesse subite, l’emploi stable, Peut être que vous ne croyez pas à ça hein ? Faites attention, le monde occulte existe et mes pouvoirs en tant que sorciers vaudou sont vraiment énormes ! Oui, le maraboutage est un phénomène réel et cela existe vraiment. - Si vous n'y croyez pas, alors ce site est fait pour vous. - Si vous pensez être envoûté ou si vous souhaitez jeter des sorts à une personne, vous êtes à la bonne adresse. Lutter contre le mauvais sort grâce à l’aide d’un grand marabout et de la magie noire vaudou. Je suis le grand maître du ciel. Je suis reconnu pour avoir apporter du changement dans la vie de milliers de gens déjà à travers le monde. je combine les plus puissants sorts vaudou avec une utilisation EFFICACE mais SANS DANGER de la Magie Noire pour résoudre rapidement et durablement tous vos problèmes : amour, chance, travail, aide à l'entreprise, impuissance sexuelle, attraction de clientèle, arrêt de l'alcool et du tabac, fécondité, entente familiale, examens, permis de conduire, timidité, concours des administrations... Les formules magiques, la magie, les sortilèges les talismans mystiques, les poupées vaudou, les formules d'amour, les formules de l'argent, sortilèges d'amour, les livres magiques, la protection, être célèbre en foot au dans n'importe quel domaine, comme beaucoup de joueur : 1-Contre la sorcellerie 2-Contre la malchance 3- Portefeuille magique 4- Pour se faire aimer 5- Contre divorce 6- Provocation de divorce 7- Retour de l'amour conjugal 8- Gain Facile 9- Contre poison 10- Impuissance total 11- Contre affectations non désirées 12- Pour occuper une place en société 13-Développement de sexe 14- Ménopause Précoce 15- Épilepsies 16- Drépanocytose 17- Discussion de femme, de l'homme 18- Discussion du terrain 19- Battement de cœur 20- Ulcères 21- Pour rendre moins difficile une situation 22- Protection contre ennemis 23- Contre la faiblesse d'une grossesse 24- Contre tétanos 25- La stérilité féminine et masculin 26- Aide mémoire 27- Savons de chance pour allez a l'examen 28- Azoospermies 29- Contre les envoûtements 30- Protection retour à l'envoyeur 31- Règle douloureuses 32- Hypotension 33- Hypertension 34- Contre tension 35- Dépression mental 36- Contre attaques 37- Ce-dèmes 38- Pour provoquer la menstrues 39- Pour régulariser les règles 40- Pour sauver une personne 41- Pour éviter de faire des enfants mort 42- Pour attirer la clientèle 43- Pour engrosser facilement 44- Pour empêcher une femme de sortir 45- Pour être sorcier 46- Pour soigné la folie 47- Recette pour faire un garçon 48- Contre gaspillage 49- Contre le divorce 50- Pour reprendre sa femme ou son mari 51- Pour être patron au travail 52- Pour avoir beaucoup de travail 53- Pour bien garder son entreprise 54- Pour aller a un concours et réussir. veillez me contacter par mes adresses

CONTACT:



SiteWeb: http://maraboutduciel.unblog.fr

SiteWeb: https://grandmaitre1481.onlc.eu

SiteWeb: https://maraboutmekpo.wixsite.com/mage-retour-affectif

SiteWeb: http://maraboutduciel-retour-affectif.wifeo.com

SiteWeb: https://maraboutvoyantduciel.blogspot.com

Tél: 00229 95 80 88 68

(Joignable aussi sur Wathsapp)

Témoignage: https://www.youtube.com/watch?v=QJ-tNUtOXLk

Donnez votre avis