Un Éritaj qui prend ses marques

Un Éritaj qui prend ses marques

le MERCREDI 04 AVRIL 2018

Un Éritaj qui prend ses marques À sa cinquième édition, le festival Éritaj devient progressivement un temps fort culturel in- contournable dans le nord Grande-Terre. Il s’inscrit dans une coopération profitable aux artistes guadeloupéens. Toutefois, une évaluation exhaustive de son impact s’impose. A lire dans le NS N°395

Numéro est disponible ce vendredi dans les points de vente habituels et dès jeudi sur lekiosque.fr

Au sommaire :
CHU: la réorganisation de l’offre entre écrans de fumée et mobilisations réelle
 • Pourquoi les Antillais sont-ils infidèles
 • L’amiante, le poison qui tue les Capitaines
• Interview d’une expatriée aux États-Unis
• Les atermoiements de Max Mathiasin face à l’évolution statutaire

Le dossier :  les Guadeloupéens pris au piège de la société de consommation. Crédit photos concert : Philipe Tirolien

Ajoutez un commentaire